Nos marques

Nos engagements

 

Nos marques s’inscrivent dans une démarche de développement durable : maintien des économies locales rurales, préservation de la biodiversité entretien des territoires… Les éleveurs respectent une Charte garantissant la durabilité et la conformité de leurs pratiques au regard de la réglementation et en faveur de l’environnement. Ils sont aussi signataires d’un engagement sur l’origine et la qualité des produits. Choisir des viandes issues de filières de proximité limite le transport du lieu d’élevage au lieu d’abattage. Cela réduit les dépenses d’énergie…et le stress des animaux. Résultat la viande est plus tendre.


Les marques Adel 32

Défendre l’économie locale

Acheter local, c’est en premier lieu soutenir les emplois de toute une filière, et notamment en milieu rural.
Cette consommation responsable prend de l’ampleur et devient un levier non négligeable pour l’économie locale et l’emploi. Cela garantit un revenu aux producteurs locaux et favorise un développement durable par les aménagements qui en découlent.


Moins de transport, moins d’impact

Conservation de la biodiversitéLe choix des circuits courts est de plus une attitude éco-responsable.
Le maintien des élevages dans les régions et, donc, l’entretien des haies et des prairies, est un gage de conservation de la biodiversité et de la diversité des paysages. En broutant et en produisant des déjections, les ruminants enrichissent les sols et créent un environnement unique qui joue un rôle écologique majeur : les prairies filtrent l’eau, préviennent l’érosion et stockent le carbone (voir illustration ci-contre).
Et la diminution des temps de transports réduit considérablement l’empreinte écologique du secteur.Une certaine idée du bien manger

 

Pour finir avec un argument de poids, le choix de viandes issues des circuits de proximité a un impact direct sur le goût : une durée de transport plus courte, de l’élevage au lieu d’abattage, contribue à limiter le stress des animaux et à préserver la tendreté des viandes.

De plus les éleveurs de l’ADEL 32 adhèrent à la Charte des Bonnes Pratiques d’Élevage, véritable outil d’évaluation de la conformité de leurs pratiques à la réglementation, garante du bien-être et de l’hygiène des animaux tout au long du circuit de production.
Consommer une viande élevée et transformée dans la région, c’est donc préserver une tradition agricole et une certaine idée du bien manger.